Apple dégaine ses nouveautés

©EPA

La Keynote d’Apple, qui s’est déroulée hier soir à San Francisco, a offert son lot de surprises. IPad Pro et iPhone 6S en tête.

Lors de sa grand-messe annuelle, le groupe informatique Apple a présenté mercredi, à San Francisco, ses dernières créations. Un show à l’américaine où se sont succédé les pontes de l’entreprise de Cupertino : Tim Cook, son CEO, Phill Sheller et Eddy Cue, ses vice-présidents.

IPad Pro

Au rang des nouveauté une nouvelle tablette, baptisée iPad Pro, " la plus puissante que nous n’ayons jamais créée ", a déclaré d’emblée Tim Cook. L'iPad Pro, qui a un écran de 12,9 pouces de diagonale contre 9,7 pour le modèle classique, est aussi doté d'un clavier logé dans une couverture.

"L’iPad Pro est la plus puissante tablette que nous avons jamais créée."
Tim Cook
CEO d’Apple

Phil Schiller, vice-président du groupe en charge du marketing, a précisé que l'iPad Pro avait des performances comparables à celles d'un ordinateur de bureau, "plus rapide que 80% des ordinateurs portables vendus ces douze derniers mois. Il peut faire ce qu'un smartphone ne peut pas faire parce qu'il n'a pas besoin de tenir dans une poche, et il est assez mince et léger pour travailler toute la journée et être emporté partout ". Disposant d’une autonomie de 10 heures d'autonomie, doté de quatre haut-parleur, son poids (à peu près 712 grammes) et son épaisseur (6,9 mm) sont minimes.

iPad Pro ©REUTERS

Apple a également conçu un stylet équipé de capteurs pour détecter son inclinaison et tracer des traits plus ou moins fins. Quant à l'écran tactile, il est doté d'une technologie capable de réagir différemment selon l'intensité de la pression exercée par l'utilisateur. L'iPad Pro doit être mis en vente à partir de novembre aux Etats-Unis pour un prix débutant à 799 dollars avec 32 gigaoctets de mémoire, et jusqu'à 1.079 dollars pour 128 go, tandis que le stylet est vendu 99 dollars, et le clavier à partir de 169 dollars. Apple a aussi annoncé un nouvel iPad mini à partir de 399 dollars.

Iphone 6 S

Côté téléphonie, Apple a présenté l'iPhone 6S et l'iPhone 6S Plus, avec l'ambition de développer une gamme de "téléphones portables les plus populaires au monde. Les téléphones les plus avancés au monde", a déclaré Tim Cook avant la démonstration d'un nouvel écran tacile.

iPhone 6s Plus ©Bloomberg

Baptisé 3D Touch, ce système, qui sera intégré dans le prochain système d'exploitation iOS 9, permet à l'utilisateur de cliquer sur différents messages ou applications sans perdre de vue le contexte général. "Ils ont l'air familier mais nous avons tout changé avec ces téléphones", a assuré Tim Cook. Les téléphones ont des écrans de respectivement 4,7 pouces de diagonale (environ 12 cm) et 5,5 pouces.

Equipés de processeurs plus puissants que les générations précédentes, ils revendiquent une plus grande définition d'image et un nouveau type d'aluminium pour la coque. La caméra peut prendre des photos en 12 mégapixels et des vidéos 4k et le système 3D Touch permet d'animer des photos.

Pour encore plus d'informations, revivez notre live de la keynote d'Apple. 

Apple Watch

La montre connectée d'Apple mise sur le luxe en lançant une gamme en partenariat avec le maroquinier Hermès qui a conçu trois bracelets. Le nouveau système d'exploitation de l'Apple Watch, Watch OS 2, sera disponible dès le 16 septembre. De nouvelles applications vont voir le jour, notamment en lien avec la santé.

Prix (modèle Hermès): à partir de 1.100 $

Apple TV

Dans la foulée, Apple a également annoncé le lancement d'une nouvelle version de son boîtier multimédia Apple TV, la première depuis 2012, qui donnera accès au magasin d'applications App Store et sera dotée d'une interface permettant aux utilisateurs de rechercher des programmes en utilisant l'assistant vocal Siri. Le nouvel Apple TV permettra notamment de rechercher et de filtrer des contenus sur iTunes, Netflix, Hulu et d'autres distributeurs, a précisé le groupe. Son prix oscillera entre 149 dollars (32 giga) et 199 dollars (64 giga), selon sa capacité de mémoire et sera disponible fin octobre.

Boîtier multimédia Apple TV. ©Bloomberg

Ce système repose sur un nouveau système d'exploitation, tvOS. "Les développeurs vont l'adorer parce que c'est très facile de créer des applications adaptée ", s’est enthousiasmé Eddy Cue, qui a assuré qu'on pourrait accéder à "des jeux incroyables, des jeux qui jusqu'à présent n'étaient disponibles que sur console", comme Disney Star Wars Infinity, ainsi que des applications marchandes ou dédiées aux programmes sportifs. "Ceci est la nouvelle Apple TV et nous pensons que c'est l'avenir de la télévision", a enchaîné Tim Cook.

Mauvaise nouvelle cependant pour les Belges, ce nouveau boitier ne sera pas disponible dans le pays avant un certain temps. Selon Le Soir, des tests doivent encore être effectués sur la reconnaissance vocale de la langue néerlandaise par Siri. Tant que ces tests ne seront pas concluants, l'Apple TV ne sera pas disponible en Belgique. Les francophones qui souhaitent tout de même l'obtenir devront aller chercher le boitier en France. Ou en Allemagne, pour les germanophones. 

Apple Music

C'est le grand absent de la keynote. Pas un mot sur Apple Music, lancé il y a un peu plus de deux mois.

©mediafin

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect