Apple détrôné en Chine

©Photo News

La marque à la pomme trébuche en troisième position en terme de ventes de smartphones sur le marché chinois. Pour le fabricant chinois Xiamoi, au premier rang désormais, il s'agit d'un triomphe supplémentaire après une ascension fulgurante.

Le géant américain Apple voit son étoile pâlir sur le premier marché mondial. Pour ce deuxième trimestre, les fabricants chinois Xiaomi et Huawei l'ont détrôné en termes de ventes de smartphones en Chine. Selon un classement indépendant publié ce lundi, Xiaomi occupe le premier rang pour la période avril-juin, avec 15,9% de parts du marché, tandis que son compatriote Huawei la suit de près avec 15,7%.

Apple, le sud-coréen Samsung et le chinois Vivo n'arrivent qu'après, selon le cabinet Canalys qui n'a toutefois pas fourni leurs parts de marché respectives. Apple occupe donc la troisième place du podium. Et ce, malgré le lancement à l'automne dernier des modèles iPhone 6 et iPhone 6 Plus, dont l'écran large était justement censé séduire les acheteurs asiatiques. 

Mais si Apple recule en parts de marché, ce n'est pas parce que ses performances s'effritent. Bien au contraire: ses ventes d'iPhones ont bondi de 85% au deuxième trimestre en Chine continentale, à Taiwan et Hong Kong, avec un doublement de son chiffre d'affaires dans la région à 13 milliards de dollars, selon le groupe. Du côté de la marque à la pomme, on se montre dès lors très optimiste. Tim Cook, son célèbre patron, évoque en Chine "un niveau incroyable et inédit d'opportunités". Entre les différents fabricants, la compétition est tout particulièrement rude.

La compétition entre les principales marques de smartphones n'a jamais été aussi intense. Xiaomi aura fort à faire pour se maintenir en tête sur les trimestres à venir.
Wang Jingwen
Analyste de Canalys

 

Triomphe des marques chinoises

Il n'en reste pas moins que cette nouvelle percée de Xiaomi représente un triomphe supplémentaire pour ce groupe chinois fondé en 2010. Celui-ci propose des appareils haut de gamme et riches en fonctionnalités, mais à des prix bien inférieurs à ceux de ses rivaux. Après avoir connu une ascension fulgurante, il est désormais numéro trois mondial derrière Apple et Samsung.

De son côté, Huawei avait fait état en juillet d'une hausse de 39% de ses ventes mondiales de smartphones au premier semestre 2015, tout en précisant que --en ce qui concerne le marché chinois-- il se différenciait de Xiaomi en visant des créneaux distincts du secteur. De fait, les experts estiment que Huawei cherche surtout à concurrencer Samsung pour dominer les ventes de smartphones Android en Chine, le groupe investissant par ailleurs massivement dans les technologies 5G pour s'assurer des sources futures de croissance.

©REUTERS

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect