Apple et Samsung enterrent la hache de guerre

©REUTERS

Les deux principaux fabricants mondiaux de smartphones Apple et Samsung, qui s'affrontaient en justice depuis 2011, ont soldé leur litige sur les brevets.

Samsung et Apple ont soldé ce mercredi un litige pour violation de brevets, qui les oppose depuis 2011, lorsque Apple a accusé son concurrent sud-coréen de copier "grossièrement" ses produits avec ses téléphones et tablettes. 

→ Les termes de l'accord n'ont pas été divulgués. 

Le 25 mai dernier, Samsung a été condamné par un tribunal américain à verser 539 millions de dollars à Apple pour violation de brevets sur ses smartphones. Au total , trois brevets d'Apple étaient concernés dans ce procès qui a vu s'affronter deux colosses qui représentent, ensemble, 35% du marché mondial. Ces brevets portaient notamment sur la face rectangulaire à bords arrondis de l'iPhone et sur les icônes colorées rangées sur un écran noir. Les jurés ont estimé que les icônes colorées représentaient le téléphone lui-même.

Retour sur les faits

Tout débute en  2011 lorsque Apple accuse Samsung de copier "grossièrement" ses produits avec ses téléphones et tablettes. En  2012Samsung est reconnu coupable et condamné à payer  400 millions de dollars. La société sud-coréenne décide de contester le verdict.

Leur désaccord remonte jusqu’à la Cour suprême des Etats-Unis qui, en 2016annule la sanction de 400 millions de dollars et renvoie le dossier devant le système judiciaire ordinaire.

En mai 2018, le jury devait déterminer si les éléments de design copiés par Samsung justifiaient le versement de la totalité des bénéfices dégagés grâce au modèle de smartphone incriminé, ou seulement une partie de la somme, car il ne s’agissait que de composants.

La justice américaine a finalement donné raison à la société à la pomme, qui avait défendu tout au long du procès que le design de ses smartphones était essentiel. Samsung est donc condamné à payer 539 millions de dollars à son concurrent.

©BELGAIMAGE

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content