Apple vient concurrencer Netflix sur le marché du streaming

©AFP

La rumeur circule depuis plusieurs semaines: Apple devrait lancer, ce lundi soir lors d'un show très attendu, un service de vidéo en streaming, déjà baptisé par certains "Netlflix killer". Mais pas que. De nouveaux services sur abonnement (infos, jeux...) devraient également être présentés.

Apple s'apprête à venir concurrencer frontalement Netflix et Amazon. La société californienne devrait dévoiler ce lundi soir ses ambitions dans la vidéo en streaming, en attendant que les géants de Hollywood, Disney et WarnerMedia, se jettent à leur tour dans la bataille.

Plusieurs stars d'Hollywood comme Jennifer Aniston, Reese Witherspoon et J.J. Abram devraient être présentes ce lundi soir au siège d'Apple, dans la Silicon Valley, pour l'occasion.

"Il semble évident qu'ils vont lancer un nouveau service dans la vidéo", confirme Avi Greengart, analyste spécialisé dans les technologies.

Mais plusieurs questions se posent: combien va coûter ce nouveau service? Comment Apple va-t-elle se distinguer par rapport à ses concurrents, déjà bien implantés, et surtout par rapport à Netflix qui est de loin le leader du secteur avec 140 millions d'abonnés. 

"Visiblement, Apple dépense beaucoup en contenus originaux", le nerf de la guerre indispensable pour attirer les abonnés, ajoute Avi Greengart.

Apple devrait aussi présenter une nouvelle version d'Apple News, avec un service "kiosque" de consultation illimitée de plusieurs médias, et encore un service d'abonnement aux jeux vidéos. Toutefois, pour son offre presse, la firme à la pomme ne pourra pas compter sur le New York Times ou le Washington Post, qui ont été refroidis par la marge ponctionnée par Apple sur leurs abonnements. 

Ventes d'iPhone en baisse

Pour rappel, les ventes du produit phare du groupe, l'iPhone, sont en baisse, dans un marché du smartphone largement saturé. Apple doit donc trouver d'autres relais de croissance. Et c'est dans les services qu'Apple semble chercher un nouveau souffle: sur les trois derniers mois de 2018, le chiffre d'affaires tiré des services ("cloud", Apple Pay, iTunes, Apple Music...) a affiché une hausse de 19%, à presque 11 milliards de dollars.

Outre des moyens financiers gigantesques, Apple a une force de frappe incomparable, avec 1,4 milliard d'iPhone ou d'iPad en circulation dans le monde, sur lesquels il préinstalle ses services. 

La firme à la pomme propose déjà des services de vidéo, via iTunes (achats à la pièce) ou Apple TV, qui permet l'accès à des plateformes tierces, ou encore avec une émission culte comme "Carpool Karaoke", mais c'est encore timide. 



Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect