Publicité

Comment l'activiste Icahn a fait bondir l'action Apple

©REUTERS

Carl Icahn révèle sur Twitter détenir une forte position dans Apple. Pour lui, le fabricant de l'iPhone et de l'iPad est largement sous-évalué. Résultat? Hier à New York, l'action Apple a fini en hausse de 4,75% à 489,57 dollars, loin de son plus haut sur un an à 705 dollars touché le 21 septembre dernier.

L'homme d'affaires activiste Carl Icahn a annoncé mardi avoir accumulé une forte position au sein d'Apple et a dit avoir eu une "conversation agréable" avec son directeur général Tim Cook sur l'hypothèse d'un rachat de titres plus généreux.

Le milliardaire, qui a bâti sa réputation sur son habitude de bousculer les conseils d'administration des groupes dans lesquels il est présent, a déclaré sur le site de micro-blogging Twitter qu'il avait prévu de s'entretenir avec Tim Cook, sous la direction duquel le titre Apple a lourdement chuté.

We currently have a large position in APPLE. We believe the company to be extremely undervalued. Spoke to Tim Cook today. More to come.— Carl Icahn (@Carl_C_Icahn) August 13, 2013



Pour Carl Icahn, le fabricant de l'iPhone et de l'iPad est largement sous-évalué. Apple n'avait aucun commentaire à faire dans l'immédiat.

L'intervention de Carl Icahn a donc de quoi réjouir les actionnaires, d'autant qu'il n'a pas la réputation de rester inactif une fois rentré au capital d'une entreprise.

 

• Les faits d'arme d'Icahn

Si elles n'ont pas toujours bien tourné, ses batailles boursières des dernières années lui ont permis de bâtir la 26e fortune mondiale, évaluée en mars à 20 milliards de dollars dans le classement de référence du magazine Forbes.

Sa dernière cible en date est le fabricant d'ordinateurs Dell: il se bat depuis plusieurs mois contre le projet de rachat intégral par son PDG-fondateur Michael Dell. L'issue de ce bras de fer reste pour l'heure incertaine.

Il avait en revanche fait un pari gagnant l'an dernier sur le groupe de vidéo en ligne Netflix, dont il avait annoncé fin octobre avoir pris environ 10% du capital. L'action, qui valait à l'époque quelque 70 dollars, est aujourd'hui montée à près de 260 dollars.

Carl Icahn avait aussi réussi à imposer récemment un changement de direction chez l'opérateur de plateformes pétrolières Transocean, et placé un de ses candidats au conseil d'administration.L'action Apple prenait à la mi-séance 5,15% à 491,46 dollars, loin de son plus haut sur un an à 705 dollars touché le 21 septembre dernier.

 

• L'actu d'Apple

Apple a dit en avril qu'il prévoyait de restituer 100 milliards de dollars à ses actionnaires d'ici fin 2015, près du double du montant qu'il avait mis de côté à cet effet. Il a prévu d'y parvenir en relevant son dividende de 15% et en portant à 60 milliards de dollars le montant de son programme de rachats d'actions, l'un des plus élevés jamais décidé.

Le groupe devrait également à priori présenter sa nouvelle version de l'iPhone. Et selon Bloomberg, la nouvelle version de la tablette du groupe, le célèbre iPad, pourrait être présenté plus tard, dans la même foulée. Cette nouvelle version devrait s'approcher du mini iPad. Concernant le mini iPad, une nouvelle tablette présentant un écran à plus haute définition serait également dans les cartons de la firme à la pomme.

Au cours du second trimestre, Apple détenait 32% des parts de marché des tablettes électroniques. Un an plus tôt, cette part de marché s'élevait encore à 60%, mais, selon les observateurs, ce recul peut s'expliquer par les attentes concernant la nouvelle version des tablettes.

A savoir

Mardi, l'action Apple a fini en hausse de 4,75% à 489,57 dollars, loin de son plus haut sur un an à 705 dollars touché le 21 septembre dernier.

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés