Des tunnels à grande vitesse pour éviter les embouteillages

©REUTERS

L’homme d’affaires derrière les voitures électriques Tesla, Elon Musk, a présenté jeudi les avancées de son projet de tunnels à grande vitesse sous Los Angeles pour contourner les embouteillages.

Elon Musk a présenté jeudi, à Los Angeles, les avancées de son projet de tunnels à grande vitesse sous la ville américaine pour contourner les embouteillages. L’homme d’affaires a également annoncé son souhait de collaborer avec la société gérant le métro de cette ville californienne puisque sa société, la Boring Company ("la société de forage") fondée en 2016, veut joindre les lignes de métro existantes afin de "compléter le système" actuel.

→ La société a commencé à creuser le premier tunnel en 2017, sur les terrains de la société SpaceX à Los Angeles, car la construction sur ce site ne nécessitait pas de permis.

Le concept

Elon Musk a dévoilé une vidéo montrant une utilisation des tunnels qu'il souhaite construire sous Los Angeles. Il s'agit de navettes dans lesquelles 16 personnes embarquent à la surface, dans des stations, et qui descendent sous terre grâce à une sorte d'ascenseur. Ces navettes rejoignent ensuite un réseau de voies à grandes vitesses où elles circulent grâce à l'électricité et peuvent aller jusqu'à 200km/h.

Ce projet est en quelque sorte une nouvelle forme de transport en commun, à mi-chemin entre le métro et la voiture individuelle. Pour un dollar, ces navettes permettraient de rejoindre l'aéroport international de Los Angeles et le centre administratif de la ville en moins de 10 minutes.

L'homme d'affaires originaire d'Afrique du Sud veut, à terme, que ces tunnels puissent servir à ses autres projets comme l'Hyperloop, ces capsules qui circuleraient à basse pression et à très grande vitesse (jusqu'à 500 km/h).

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect