Econocom capitalise sur le rachat d'Osiatis

Jean-Louis Bouchard, patron d'Econocom ©Photo News

Econocom affiche un bénéfice net de 16,3 millions d'euros au premier semestre, en hausse de 33%, et a confirmé ses objectifs pour 2014.

Le groupe de services numériques Econocom a réalisé un chiffre d'affaires de 972 millions d'euros (+23%) au premier semestre "grâce à l'intégration d'Osiatis et à une bonne dynamique commerciale sur le second trimestre", indique vendredi Econocom.

Son résultat opérationnel courant atteint 30,6 millions d'euros, en hausse de 31%. Le résultat net part du groupe, surtout, atteint 16,3 millions d'euros, soit une croissance de 33% sur la période. Le résultat net par action s'élève à 0,150 euro, en progression de 15% au 30 juin 2014.

L'activité services, qui intègre Osiatis, a vu la création en janvier de Digital Dimension, "dont l'ambition est de devenir un acteur de référence" en informatique dématérialisée ("cloud").

Econocom a d'ailleurs annoncé le 19 août que cette filiale allait prendre le contrôle de 80% du capital d'ASP Serveur, un opérateur français de stockage informatique sur le "cloud".

 

"Les chiffres du premier semestre et la bonne dynamique des affaires permettent à Econocom de confirmer son objectif de chiffre d'affaires annuel supérieur à 2 milliards d'euros et d'anticiper un résultat opérationnel courant de 100 millions d'euros. Par ailleurs, dans le cadre du plan 'Mutation 2013-2017', Econocom a pour ambition de doubler son chiffre d'affaires et son résultat opérationnel courant en 5 ans", souligne le groupe.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés