Publicité
Publicité

Electronic Arts sauve les meubles

Le spécialiste américian de jeux vidéos clôture son exercice 2010/2011 sur une moins mauvaise note que celle attendue par les analystes.