Google fait appel de l'amende record de 4,3 milliards d'euros pour Android

©GOOGLE

Le géant du web Google a fait appel ce mardi de l'amende record de 4,34 milliards d'euros que lui avait infligée le 18 juillet la Commission européenne pour avoir abusé de sa position dominante avec son système d'exploitation Android.

Google (Alphabet) a fait appel ce mardi de l'amende record de 4,34 milliards d'euros qui lui avait été infligée en juillet par l'Union européenne pour position dominante de son système d'exploitation pour smartphones Android.

"Nous avons fait appel contre la décision de la Commission européenne sur Android, devant le Tribunal de l'Union européenne", a déclaré le porte-parole de Google Al Verney, dans un email envoyé à l'AFP. 

La Commission européenne avait également sommé l'entreprise américaine "de mettre fin à ses pratiques illégales dans les 90 jours, sous peine de se voir infliger des astreintes allant jusqu'à 5% du chiffre d'affaires journalier moyen mondial d'Alphabet", la maison mère de Google.

"Le moteur de recherche de Google est son produit phare. Chaque année, Google génère plus de 95 milliards de dollars de revenus grâce aux publicités montrées et cliquées par les utilisateurs de Google Search et une grande partie de ses revenus sont dus à la montée en puissance des appareils mobiles comme les smartphones et les tablettes", avait alors indiqué Margrethe Vestager, commissaire européenne à la Concurrence, au moment de l'annonce.

Le groupe américain avait alors déjà fait part de son intention de faire appel de la décision de la Commission européenne. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés