La Google-Car sur la route cet été

©EPA

La petite voiture de Google sans conducteur va être lancée dès cet été en Californie.

Après des tests rigoureux afin de tester la fiabilité des logiciels et capteurs, la voiture de Google, qui ressemble à un "oeuf" de téléphérique, va s'attaquer à la circulation californienne.

"Nous annonçons maintenant la prochaine étape de notre projet: cet été, quelques-uns de nos véhicules prototypes vont quitter la piste d'essai pour aller sur les routes plus familières de Mountain View, Californie, avec nos ingénieurs testeurs à bord", a annoncé le chef du projet de la voiture de Google sans conducteur, Chris Urmson, sur le blog du groupeMountain View est le siège social du groupe à une cinquantaine de kilomètres au sud de San Francisco.

Cette technologie a déjà fait ses preuves avec Lexus

©AFP

Cette "voiture-oeuf" fonctionne avec la même technologie qu'une flotte de voitures plus traditionnelles, des Lexus, également utilisées par le constructeur et qui ont couvert plus de 1,6 million de kilomètres. Selon Chris Urmson, cela correspond à 75 années de durée de conduite pour la moyenne des conducteurs américains.

40 km/h
La Google-Car ne pourra pas dépasser les 40 km/h dans un premier temps.

Ces voitures ne pourront pas dépasser les 40 km/h dans un premier temps "et pendant cette prochaine phase de notre projet, nous aurons des testeurs à bord avec un volant amovible, des pédales d'accélérateur et de frein pour leur permettre de prendre les commandes s'il le faut", a précisé Chris Urmson.

"Nous avons impatience de voir comment la communauté perçoit et interagit avec ces voitures et de découvrir de nouveaux défis uniques aux véhicules autonomes", écrit-il. 

Le lancement de la Google-Car rappelle la course qui existe sur le marché de l'automobile. C'est à qui sera le premier à avoir une voiture qui se conduit elle-même. A côté de Google, il y a les géants technologiques d'Apple et Tesla qui se sont associés, mais également des constructeurs plus traditionnels. Toyota possède déjà un véhicule semi-autonome. Volvo est occupé à tester ses prototypes à Göteborg en Suède. Mercedes s'est donné comme objectif 2020 pour sorti sa voiture sans conducteur.

11 accidents causés par le Google Car

Google avait reconnu en début de semaine que ses prototypes de véhicules autonomes avaient été impliqués dans 11 accidents de la circulation, affirmant toutefois que la technologie utilisée ne pouvait être mise en cause pour aucun d'entre eux.

Le but de cette nouvelle technologie étant justement de diminuer le nombre d'accident de la route étant donné que 94% d'entre eux sont causés par des erreurs humaines.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés