La guerre des "post-it" est déclarée en France

Inventé aux États-Unis dans les années 80, le post-it représente de nos jours l’un des accessoires de bureau ou de maison les plus utilisés.

Il nous permet d’avoir un œil permanent sur nos différents rendez-vous, nos multiples courses de la journée ou encore nos diverses factures à payer.

Cet été, les post-it sont devenus des objets de... décoration. Les employés de deux sociétés françaises ont décidé de les utiliser pour dessiner des figures de géométrie, des personnages de bande dessinée et de jeux vidéo aux fenêtres de la façade des bâtiments. Les salariés de la société Ubisoft, basée à Montreuil (Seine Saint-Denis), ont lancé en premier l’opération. Ceux de BNP Paribas, société située juste en face d’Ubisoft, ont répliqué avec d’autres collages.

Cette guerre amicale de post-it s’est ensuite étendue à d’autres firmes à travers Paris, notamment la Société Générale et GDF Suez. Une façon originale et amusante pour mesurer l’ambiance dans les bureaux? La "post-it war" n’est en tout cas pas du goût de tous les patrons de société. Ces derniers se demandent si la "pause post-it" n’abaissera pas la productivité, tout en augmentant le budget de post-it. Car à la différence de la "pause-cigarette", c’est ici la société qui paie...

Source: bfmtv.com

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés