Le buy-out de Dell taclé par le premier actionnaire indépendant

Michael Dell ©REUTERS

Dell ne vaudrait pas les 13,5 dollars proposés par Michael Dell mais bien 20 dollars par action, selon Southeastern Management.

Southeastern Asset Management, le principal actionnaire indépendant de Dell, a fait savoir vendredi qu'il contestait les conditions du rachat du groupe informatique par un consortium mené par son fondateur Michael Dell.

L'opération, annoncée mardi, aboutira à un retrait de la cote du fabricant d'ordinateurs texan.

Dans une lettre adressée au conseil d'administration de Dell et rendue publique dans un avis à la Bourse, Southeastern exprime son "extrême déception" concernant le prix de 13,65 dollars en numéraire proposé aux actionnaires.

Le gestionnaire de fonds ajoute qu'il "examinera toutes les options à sa disposition pour s'opposer à la transaction proposée".

Pour rappel, le groupe informatique américain, plombé par la déprime du marché des PC dont il est numéro 3 mondial, a décidé de poursuivre ses activités à l'abri des marchés et va être racheté par son PDG-fondateur Michael Dell, appuyé par le fonds Silver Lake.


Le groupe a annoncé officiellement mardi cette opération de 24,4 milliards de dollars, objet de rumeurs depuis plusieurs semaines.


Concrètement, toutes les actions n'étant pas déjà entre les mains de Michael Dell (il en détient environ 14%) ou celles d'autres membres de la direction seront rachetées au prix unitaire de 13,65 dollars. C'est 25% de prime par rapport au cours du 11 janvier, juste avant les premières rumeurs de retrait de la Bourse. L'action Dell a clôturé mardi en hausse de 1,13% à 13,42 dollars.
L'accord, approuvé par le conseil d'administration, permet encore de rechercher d'autres offres pendant 45 jours.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés