Le plan à 103 milliards d'euros de Samsung, pour des puces

©AFP

Plus de 100 milliards d'euros. 15.000 emplois à créer. Samsung annonce un plan géant pour contrer ses principaux concurrents sur le marché des puces logiques.

Samsung est le leader sur le marché des puces mémoire. Le géant sud-coréen est aussi le plus gros vendeur de smartphones. Mais ce sont deux marchés ultra-concurrentiels sur lesquels il perd d'ailleurs du terrain et il essuie pas mal de difficultés.

Le groupe annonce aujourd'hui vouloir conquérir un nouveau marché: celui des puces électroniques non mémoire (utilisées par exemple dans les applications d'intelligence artificielle).

Il faut savoir que la production de puces électroniques est la principale activité de Samsung, depuis plusieurs années déjà. Outre aux producteurs de smartphones, Samsung Electronics fournit ses puces mémoire aux centres de traitement de données, installés majoritairement aux Etats-Unis.

Pour jouer à armes égales avec Qualcomm et TSMC sur le marché des autres puces, le groupe asiatique va investir l'équivalent de 116 milliards de dollars, ou 103 milliards d'euros. Le budget est prévu jusqu'à l'année 2030, et Samsung compte bien alors être devenu le leader de ce marché.

"Il est trop tôt pour dire si ce plan à long terme fonctionnera parce que ça dépend de l'état de la demande et des conditions de marché" (Song Myung-sup, analyste pour at HI Investment & Securities)

Selon le géant sud-coréen, ce plan à 100 milliards devrait lui permettre de créer 15.000 emplois.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect