Le spécialiste belge de la cybersécurité Sweepatic lève 1 million d'euros

Fondée en 2016 à Louvain et spécialisée dans la cybersécurité de pointe, la start-up Sweepatic vient de lever 1 million d’euros en série A auprès d’un fonds allemand avec l’ambition de se positionner comme leader européen d’un marché hyper concurrentiel.

Les deux fondateurs, Stijn Vande Casteele and Martin Čarnogurský, ont développé une solution unique en Europe pour prévenir les entreprises des risques auxquels elles s’exposent sans s’en rendre compte. Sweepatic part d’un constat simple : il est extrêmement compliqué pour une entreprise de savoir avec précision quelles sont toutes les connexions qui ont été établies depuis l’entreprise vers l’extérieur, à savoir pour l’essentiel vers internet.

La startup louvaniste établit sur demande ou proactivement une cartographie complète des informations et connexions digitales de l’entreprise. Elle fait ensuite évoluer cette carte interactive avec chaque changement ou opération qui a une incidence sur les potentielles attaques dont pourrait être victime l’entreprise. Les équipes de Sweepatic se mettent dans la position des futurs "hackers" qui voudraient attaquer l'entreprise et utilisent leurs techniques pour parvenir à détecter et prévenir les futurs incidents.

Nous avons rencontré notre investisseur à Berlin il y a plus d’un an lors d’un concours de startup et il faut croire que nous lui avons fait une bonne impression ce jour-là!
Stijn Vande Casteele
CEO Sweepatic

C’est le fonds allemand eCAPITAL qui a mis la main à la poche via ses deux entités "eCapital Cybersecurity" et "eCapital Technologies Fonds IV" à hauteur d’un million d’euros en série A. Willi Mannheims, Managing Partner du fonds d’investissement confirme: “Nous sommes très excités d’intégrer Sweepatic qui est une société agile avec une approche innovante de la cyber sécurité. Sweepatic a déjà une audience mondiale et nous sommes excités de supporter activement cette ambitieuse équipe en accélérant leur capital”. Willi Mannheims va d’ailleurs rejoindre le conseil d’administration de Sweepatic. "Nous l’avons rencontré à Berlin il y a plus d’un an lors d’un concours de startup et il faut croire que nous lui avons fait une bonne impression ce jour-là!", nous confie Stijn Vande Casteele, CEO et cofondateur de Sweepatic.

La solution a déjà notamment convaincu KBC Group en Belgique, rien d’étonnant quand on sait que l’entreprise a suivi un programme d’accélération chez Start It @ KBC à Anvers. Pour des raisons assez évidentes, aucun autre client n’a accepté que son nom ne soit communiqué, les fondateurs dévoilent simplement qu’ils sont actifs en Belgique et aux Etats-Unis pour le moment.

La levée de fonds va principalement permettre à l’entreprise de pouvoir engager le personnel spécialisé nécessaire à son évolution. Le but étant de pouvoir rapidement occuper une position de leadership au niveau européen et de continuer à gagner des parts de marché outre-Atlantique. Une ambition légitime, mais qui s’annonce ardue tant le secteur est hyper concurrentiel.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect