Mitsubishi Corporation relève ses objectifs

La première maison de commerce japonaise, Mitsubishi Corporation, a annoncé vendredi un quasi doublement sur un an de son bénéfice net au terme du premier semestre de l'exercice 2010-2011, à 267,8 milliards de yens (2,4 milliards d'euros), et a relevé ses objectifs annuels.

Au cours des six mois d'avril à septembre derniers, les affaires de Mitsubishi Corporation, un géant du négoce, ont prospéré sur fond de reprise internationale.

Ses revenus semestriels se sont élevés à 9.540,41 milliards de yens (83 milliards d'euros), contre 8.071 milliards de yens un an plus tôt à pareille époque, soit une progression annuelle de quelque 18%.

A cause des effets de la récession internationale, Mitsubishi avait enduré l'année précédente une décrue de 39% de son chiffre d'affaires semestriel, un trou en partie comblé cette année.
Le notable rebond a permis au groupe de multiplier par plus de deux son profit d'exploitation semestriel, à 197,7 milliards de yens (1,7 milliard d'euros).

Pour expliquer ces résultats bien orientés, Mitsubishi a souligné la hausse des prix des matières premières, conjuguée à un regain de la demande de produits métallurgiques et de machines industrielles, notamment grâce aux besoins liés à la production d'automobiles en Asie.

Pour l'ensemble de l'année 2010-2011, qui s'achèvera le 31 mars prochain, Mitsubishi a relevé ses prévisions initiales.

La maison s'attend désormais à un bénéfice net annuel de 400 milliards de yens (3,5 milliards d'euros, +46,4% sur un an), contre 370 milliards de yens auparavant escomptés.

Elle table sur un gain d'exploitation de 335 milliards de yens (+84,6% sur un an), contre 280 milliards de yens envisagés au départ, le tout sur un chiffre d'affaires attendu en hausse de 11,1% sur un an à 19.000 milliards de yens, soit 200 milliards de yens de plus qu'espéré précédemment.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés