Publicité

Sony et KDDI créent une coentreprise pour la diffusion de liv

Le géant de l'électronique japonais Sony et le deuxième opérateur de télécommunications nippon KDDI ont annoncé jeudi la création d'une coentreprise pour la diffusion de livres numérisés, avec les groupes de techniques d'impression Toppan Printing et de presse Asahi Shimbun.

(afp) - Cette société verra le jour le 1er juillet dans le but d'engager des discussions avec les fournisseurs de contenus et d'autres partenaires potentiels afin de préparer le lancement de services au Japon avant la fin de l'année.

"Il y a une vague mondiale du livre numérique qui grossit de jour en jour", a assuré Fujio Noguchi, directeur général d'une filiale de Sony.

"C'est l'année inaugurale du livre numérique", a-t-il insisté au cours d'une conférence de presse à Tokyo.

"Il est nécessaire de créer un environnement rassurant et tranquillisant de diffusion des livres numérisés, tant pour les groupes de presse et éditeurs que pour les lecteurs", a-t-il poursuivi pour justifier l'établissement de cette coentreprise.

Actuellement, Sony commercialise hors du Japon des terminaux de lecture numériques de la taille d'un livre ("Reader"), une activité qu'il a délaissée au Japon où le téléphone portable est pour le moment le terminal privilégié. Il existe des dizaines de milliers de titres disponibles en téléchargement pour mobiles traditionnels.

Les acteurs nippons veulent toutefois se préparer à une diversification des supports.

"Les terminaux de lecture de livres vont se multiplier, le marché va donc s'élargir et toucher toutes les cibles de public", a souligné le responsable de la stratégie de KDDI, Makoto Takahashi.

"Le monde de l'édition affronte actuellement une situation délicate. Nous devons, en tant que groupe d'impression, être présents sur les deux plans: celui de la diffusion sur support imprimé et celui des livres numérisés", a pour sa part expliqué un directeur de Toppan Printing, Yukio Maeda.

"Le monde de la presse est à un tournant. Nous voulons servir tous les terminaux avec une large offre de contenus", a de son côté déclaré Yasushi Wake, responsable des activités numériques du groupe Asahi Shimbun.

Cette annonce conjointe est intervenue la veille de la commercialisation au Japon de la tablette de lecture multimédia iPad de l'américain Apple.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés