Sony Zaventem supprimera 108 emplois

Sony supprime 5.000 emplois, le siège belge de Zaventem craignait un impact important ©Photo News

Le groupe nippon, engagé dans une restructuration mondiale, entend supprimer 101 emplois à Zaventem, vient d'annoncer ce jeudi la direction aux syndicats.

A l'issue du conseil d'entreprise extraordinaire, la direction de Sony a annoncé ce jeudi que 101 emplois de sa division d'ordinateurs Vaio basée à Zaventem seraient supprimés. Cette branche employait jusqu'ici 294 personnes. A quoi s'ajoutent 7 personnes des équipes de vente et marketing locales, pour la Belgique et le Luxembourg.

Sony Zaventem, qui mobilisait quelque 350 travailleurs au total, sera "significativement" touchée par la restructuration, avait déjà annoncé la firme électronique japonaise début février. Les syndicats avaient d'ailleurs immédiatement exprimé leurs craintes quant à la viabilité du site à long terme.

Depuis le mois dernier, le groupe nippon a effectivement donné un coup d'accélérateur à la restructuration de ses activités d'électronique grand public, toujours déficitaires, en annonçant sa sortie du marché des PC, la scission de sa branche de téléviseurs et la suppression de 5.000 postes.

Sony, qui s'attend à de lourdes pertes sur l'exercice en cours, veut  réduire ses coûts fixes de 100 milliards de yens (729 millions d'euros) par an.

Les suppressions de postes, qui toucheront les activités de PC et de téléviseurs, seront mises en oeuvre à partir de mars 2015 et les économies seront effectives à partir de l'exercice 2015-2016, a-t-il précisé.

La division de PC Vaio sera, comme évoqué auparavant, vendue au fonds d'investissement Japan Industrial Partners, qui créera une nouvelle entité juridique.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés