Belgacom rehausse ses prévisions

Didier Bellens, CEO Belgacom

Satisfait de ses résultats d'exploitation au premier semestre, l'opérateur historique revoit ses prévisions de chiffre d'affaires à la hausse et table désormais sur une croissance des revenus de l'ordre de 9 à 10%.

"Les résultats du groupe Belgacom sur les six premiers mois de l'année sont solides et en ligne avec les prévisions", indique l'opérateur dans un communiqué. Sur la période, son chiffre d'affaires atteint 3,305 millions d'euros, hors récurrents, soit une augmentation de 10,3% qui résulte de la consolidation totale de BICS et de MTN ICS au sein du groupe. Conséquence directe, l'entreprise a décidé de revoir à la hausse ses prévisions.

"Les très bons résultats obtenus jusqu’à présent et nos prévisions pour le reste de l’année nous permettent d’escompter pour l’année complète une croissance des revenus (hors revenus non récurrents) de l’ordre de 9 à 10 % (contre une prévision initiale de 8 à 9 %)", commente à cet effet Didier Bellens, le CEO. "Même si l’essentiel de ces revenus supplémentaires proviendra de notre Business Unit BICS, caractérisée par une faible marge, nous continuons à tabler sur une marge d’EBITDA de 30 % pour l’année complète".

L’EBITDA du Groupe gagne 0,5% à 999 millions d’euros et la marge d’EBITDA est maintenue à 30,2% grâce à un strict contrôle des coûts et une optimalisation des marges. Le casf flow libre passe de 362 millions d'euros en 2009 à 598 millions d'euros aujourd'hui.

A l'issue des 6 premiers mois de l'année, le groupe se dit satisfait de ses résultats d'exploitation qu'il attribue notamment à sa stratégie de convergence et au lancement d'offres de produits. Ainsi, le succès des packs est conforté avec 741.000 clients, la base clients de Belgacom TV s'est élargie à 868.000 abonnés (soit une augmentation de 47% par rapport à l'an dernier) et 24.000 nouveaux clients internet ont été enregistré en six mois.

Au niveau "Entreprises", la tendance s'améliore. "Le segment a entamé un tournant", peut-on lire dans le communiqué. "En ICT, la tendance à l’accélération survenue au premier trimestre 2010 se confirme au deuxième (+4,2%)".

Dans les prochains mois, Belgacom entend mettre l'accent sur le mobile, convaincu que ce secteur offre de vraies opportunités de croissance en Belgique, le cloud computing et le Machine 2 Machine.

 

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés