Carlos Slim rachète la part de AT&T dans son groupe

©EPA

Le géant mexicain des télécommunications America Movil (AMX), propriété du magnat Carlos Slim, a annoncé vendredi avoir racheté la participation de 8,27% détenue dans son capital par l'opérateur téléphonique américain AT&T.

Cette part était valorisée à 6 milliards de dollars au vu de la capitalisation boursière (71,22 milliards de dollars) de l'entreprise vendredi soir.

Dans un document boursier, l'opérateur américain indique avoir conclu avec son futur rival mexicain cet accord définitif, qui intervient au moment où il est plein rachat de son compatriote Direct TV, un opérateur de télévision par satellite très présent en Amérique latine.

Selon les termes de ce compromis de vente, AT&T recevra quelque 5,6 milliards de dollars de la vente de ses titres. L'essentiel de cette somme, soit 4,6 milliards, lui sera versé au moment de la finalisation de l'opération et le solde dans les soixante jours suivants.

Le groupe de Carlos Slim explique pour sa part que cette transaction a été approuvée par son conseil d'administration.

Elle marque la sortie totale du géant américain de son capital après une alliance de plus de vingt ans, selon le communiqué de AMX.

AT&T a commencé à réduire sa participation dans America Movil ces dernières années. En 2013, le groupe américain a vendu plus d'1,5 million d'actions.

Rachat de Direct TV

En cédant ses parts dans America Movil, AT&T augmente ses liquidités en vue du financement de l'acquisition de Direct TV pour 48,5 milliards de dollars.

Ce mariage annoncé en mai est censé augmenter la portée de AT&T et lui permettre de proposer d'autres services tout en lui ouvrant l'accès au cash flow de sa fiancée.

Il met aussi en concurrence AT&T et AMX, présent dans 18 pays et qui contrôle le marché de la téléphonie mobile en Amérique latine. Le groupe de Carlos Slim y revendique plus de 265 millions de clients en téléphonie mobile.

Direct TV, fort de plus de 18 millions de clients en Amérique latine, espère y élargir sa base d'abonnés dans les prochaines années. En faisant de cette région un axe de développement prioritaire, il ne cache pas ainsi son envie de s'attaquer au pré-carré de America Movil qui propose des offres de téléphonie, internet et télévision.

AMX regarde pour sa part depuis plusieurs mois vers l'Europe où il affiche ses ambitions.

Après un revers aux Pays-Bas en octobre dernier, où il a dû renoncer à son OPA hostile sur l'opérateur historique néerlandais KPN, en raison notamment d'un blocage par une fondation néerlandaise.

AMX est reparti à l'offensive en lançant en mai dernier une offre publique d'achat sur la totalité des actions de Telekom Austria, dont il possède déjà 26,8% des titres.

Carlos Slim, 74 ans, a bâti son immense fortune grâce à la privatisation de l'opérateur public mexicain Telmex (Telefonos de Mexico), dont il est devenu propriétaire et à partir duquel il a développé son groupe America Movil.

En rachetant les parts de AT&T, le milliardaire renforce son emprise sur son groupe.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés