La boss de Belgacom fait déjà le ménage

©Thierry du Bois

Dans un communiqué envoyé vendredi soir, Belgacom annonce avoir pris congé de Bruno Chauvat, directeur exécutif à la stratégie, qui était l’un des plus proches de Didier Bellens.

Il n’aura fallu que deux semaines à Dominique Leroy pour faire le ménage à la tête de Belgacom. Dans un communiqué envoyé vendredi soir, l’opérateur annonce avoir pris congé de Bruno Chauvat, membre du comité de direction, responsable de la stratégie du groupe.

Engagé en 2011 pour développer la convergence et négocier de nouveaux contenus pour Belgacom TV,  Bruno Chauvat était connu pour être l'un des très proches de Didier Bellens. Son salaire, le deuxième en importance après celui du directeur financier Ray Stewart, ne colle plus aux nouveaux standards que l'État actionnaire compte instaurer dans l'entreprise.

C’est surtout dû à un secret de polichinelle au sein de Belgacom: Chauvat était en froid avec Dominique Leroy, avec laquelle il s'est, pas plus tard que cet été, disputé la gestion du sponsoring. 

Réorganisation du Comité de direction

Si Dominique Leroy a, un temps, voulu offrir une seconde chance à chacun – " tout le monde mérite de prouver qu’il est de bonne volonté ", nous indiquait-elle en interview le jour de sa désignation – le départ de Bruno Chauvat marque une rupture.

Son remplacement est indirect, puisque la nouvelle patronne a choisi de rapatrier la stratégie directement sous son aile. Vincent Licoppe, déjà actif en interne, en prend la charge en tant que Head of group strategy et transformation.

Autre mouvement, Dirk Lybaert, actuel secrétaire général du groupe, est promu au rang d’Executive Vice President Corporate Affairs. Il prend, de facto, le poste libéré par Bruno Chauvat au sein du Comité de Direction et chapeautera notamment la communication, la gestion des affaires régulatoires et légales de l’opérateur.

"Au-delà d’une vaste connaissance de la société et de l’expérience  unique acquise au fil des années, Dirk présente toutes les qualités requises pour rejoindre le Comité de Direction : digne de confiance, orienté action et résultat, grand diplomate et faisant preuve d’un grand esprit d’équipe", précise le communiqué de Belgacom.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés