reportage

La crise catalane s'invite au Mobile World Congress

La grand-messe du mobile qui se tient actuellement à Barcelone cristallise les tensions communautaires dans le pays, entre les indépendatistes catalans opposés à la venue du Roi pour l'inauguration d'une part et pro-Espagne unie de l'autre. ©REUTERS

A côté des retombées économiques, estimées à 471 millions d'euros, la grande nouveauté de l'édition de cette année du Mobile World Congress tient en l'introduction de la crise catalane dans l'agenda.

C'est parti, le Mobile World Congress de Barcelone a ouvert officiellement ses portes lundi pour quatre jours consacrés aux dernières innovations en matière de smartphones, tablettes et dérivés.

Au programme, annonces de nouveaux produits, comme pour Samsung dimanche, conférences et réseautage... sous le patronage d'un invité de marque ayant fait le déplacement pour l'occasion: le roi Felipe.

©EPA

Et bien qu'il n'y ait a priori rien d'anormal à cela, force est de constater que la venue du souverain n'est pas passée inaperçue dans un contexte de tensions communautaires au sein du pays depuis la tentative de sécession d'octobre.

La visite a amené dimanche soir déjà à des rassemblements d'indépendantistes catalans et de partisans d'une Espagne unie. Les premiers, emmenés par le destitué Carles Puigdemont, ont exprimés leur mécontentement, quand les seconds ont voulu témoigner leur sympathie au monarque.

4 milliards de retombées économiques en dix ans

Une perte d'énergie? Pas tout à fait, car les organisateurs de l'événement phare du mobile aux 107.000 participants ont déjà menacé par le passé de quitter Barcelone en cas d'un manque de stabilité.

Après tout, c'est que le congrès, organisé par la GSMA qui représente près de 800 opérateurs et constructeurs de téléphonie mobile à travers 220 pays du monde, c'est du sérieux. Et cela pèse lourd.

471
millions
Les retombées écoonomiques du Mobile World Congress sont estimées à quelque 471 millions d'euros pour l'édition 2018.

Selon les chiffres qui circulent, l'édition de cette année devrait apporter près de 471 millions d'euros à l'économie, quand la congrès a déjà apporté plus de 4 milliards d'euros depuis sa première tenue dans la capitale catalane en 2006.

Côté emploi, la grand-messe du smartphone n'est pas en reste. Pour accueillir exposants (2.300 tout de même, avec des grands noms tels que Spotify, Orange,) et visiteurs, près de 13.000 personnes sont mises à contribution.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content