Laurent Levaux n'est plus administrateur chez Proximus

©BELGA

Suite à sa nomination chez Nethys, Laurent Levaux a préféré faire un pas de côté chez Proximus où il était également administrateur. Son mandat était sur le point de s’achever.

Le nouvel administrateur de Nethys a remis ce mercredi sa démission chez Proximus. Il y occupait depuis 2013 un mandat d’administrateur désigné par l’Etat. L’information a été confirmée par l’un des responsables de la communication de Proximus. Contacté afin de commenter cette décision, Laurent Levaux n’était pas joignable ce mercredi en début de soirée. Sa démission semble néanmoins assez logique. En mettant fin à son mandat, il évite la question du conflit d’intérêts, Nethys via sa filiale VOO, étant un concurrent de Proximus.

Ce changement au sein du conseil d’administration ne devrait d’ailleurs pas trop perturber la gestion de Proximus. Le mandat de Laurent Levaux arrivait justement à son terme cette année. La fin effective de son travail chez Proximus était toutefois prévue lors de la prochaine AG du groupe, qui doit se tenir au début de l’année prochaine. Un délai supplémentaire de quelques semaines qui s’expliquait par des raisons techniques.

"L’annonce du renouvellement d’un mandat d’administrateur doit se faire en AG. Ils sont cinq à arriver à la fin de leur mandat sur quelques mois (Stefaan De Clerck, Martine Durez, Isabelle Santens, Paul Van de Perre et donc Lauent Levaux Ndlr). Afin de ne pas devoir à chaque fois convoquer une AG extraordinaire, il était prévu de renouveler tous ces mandats à l’AG début 2020". Le Conseil de Nomination peut néanmoins, s’il le souhaite, trouver un remplaçant à Laurent Levaux pour assurer l’intérim jusqu’à cette prochaine Assemblée Générale.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n