Les ventes mondiales de smartphones en forte hausse

Les ventes mondiales de téléphones mobiles ont progressé de 13,8% au deuxième trimestre, poursuivant la forte croissance amorcée en début d'année, en raison notamment du succès remporté par les smartphones (+50,5%), a indiqué jeudi le cabinet d'études Gartner.

Au premier trimestre, les ventes avaient déjà bondi de 17%. D'avril à fin juin, 325,6 millions de mobiles ont été commercialisés, dont 61,6 millions de smartphones, ces mobiles multifonctions permettant de surfer sur internet et de télécharger des applications (musique, jeux, vidéos, etc.).
Tous appareils confondus, le marché reste dominé par le Finlandais Nokia, dont la position continue néanmoins à s'éroder (34,2% des ventes contre 36,8% il y a un an). Le sud-coréen Samsung consolide de son côté sa deuxième place (20,1% de part de marché, contre 19,3%), tandis que son compatriote LG, troisième, poursuit son recul (9% contre 10,7%).

Le canadien RIM, fabricant du Blackberry, a lui toujours le vent en poupe: ses ventes ont progressé de 46,2% au deuxième trimestre, lui permettant de renforcer sa 4e place (3,4% de part de marché). Sur le seul segment des smartphones, RIM est toujours 2e, avec 18,2% des ventes. Il est précédé par Symbian, de Nokia, numéro un mondial dont la position est sévèrement chahutée: sa part de marché est ainsi passée en un an de 51% à 41,2%.
Apple, avec son iPhone, a vu de son côté ses ventes bondir de 60,8%, une hausse moins forte qu'attendu en raison de problèmes de stocks, selon Gartner. Sa part de marché s'élève désormais à 2,7% (et à 14,2% sur le seul segment des smartphones). En plein essor, Android, le système d'exploitation de Google, équipe désormais 17,2% des smartphones, contre seulement 1,8% il y a un an. Android a dépassé ce trimestre Apple. Aux Etats-Unis, il est même désormais le premier système d'exploitation pour les smartphones, devant RIM.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés