Publicité

Telenet ou la croissance par le mobile

©BELGA

Le câblo-opérateur malinois a profité du succès de son offre mobile King et Kong pour terminer le premier trimestre de 2013 sur une croissance de 11% de ses revenus à 406 millions d’euros.

Son Ebitda a gagné, sur la période de début janvier à fin mars, 5% comparé au début de l’exercice 2012, à 201,5 millions d’euros. Les services mobiles, s’ils génèrent des marges moins importantes, soutiennent fortement ces bonnes performances. La téléphonie représenterait, selon l’entreprise, "près de 90% de la croissance du chiffre d’affaires au premier trimestre".

En un an, Telenet est ainsi passée, grâce à ses nouvelles offres, de 257.000 à 625.000 abonnés GSM (et contre 521.600 clients fin 2012). Les autres produits ne sont pas en reste. Le nombre d’abonnés "internet" s’est gonflé en douze mois de 83.200 contrats (+6%). 198.300 Flamands et Bruxellois ont basculé sur son offre de télévision numérique (+14%), même si cette augmentation ne compense pas la perte sur l’analogique : 506.700 clients fin mars contre 779.500 en 2012 (-35%).

La publication des résultats trimestriels était la première occasion pour John Porter de prendre la parole. "C’est un moment particulier dans l’histoire de l’entreprise. Le succès commercial de Telenet n’est plus à prouver. Nous avons de très bons produits, mais notre plus grande force c’est la qualité de notre personnel", s’est notamment exprimé le successeur de Duco Sickinghe au poste de CEO.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés