Publicité

6.000 emplois supprimés dans le métal

En six mois de temps, près de 6.000 emplois ont disparu dans l'industrie métallique en Belgique, selon un calcul réalisé par l'ACV-Metaal (CSC) que rapporte vendredi la presse flamande. Si l'économie ne reprend pas rapidement, les pertes d'emplois peuvent atteindre jusqu'à 23.000 postes, ou près de 10pc des quelque 235.000 personnes qui travaillent dans ce secteur en Belgique.

C'est surtout la crise qui frappe le secteur automobile et ses fournisseurs qui est à l'origine de cette situation, entraînant le reste du secteur métallique en créant un effet "boule de neige" dans l'acier, les non-ferreux et la récupération de métal, selon le secrétaire général de l'ACV-Metaal, Walter Cnop.

Lors des crises de 2001-2004 et 1990-1995, 25.000 et 35.000 emplois avaient été respectivement perdus dans le secteur métallique en Belgique. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés