Accueillantes: le syndicat chrétien flamand se montre sceptique

Le syndicat chrétien flamand LBC-NVK a réagi avec scepticisme à l'annonce d'un accord intervenu vendredi en comité ministériel restreint et prévoyant que les accueillantes d'enfants bénéficieront d'un statut complet à partir du 1er janvier 2011.

L'accord devrait entraîner un coût limité pour les Communautés. Pour le fédéral, la neutralité budgétaire est assurée, a indiqué la ministre de l'Emploi, Joëlle Milquet. La proposition doit encore recevoir l'approbation du Comité de concertation.

Pour Fatiha Dahmani, du syndicat chrétien flamand LBC-NVK, ce n'est pas la première promesse faite en la matière puisqu'il avait été promis, selon elle, qu'un statut complet entrerait en vigueur à partir du 1er janvier de cette année.

Une action de grève, prévue lundi à Genk, dans le Limbourg, est maintenue, le syndicat chrétien souhaitant obtenir des garanties et rencontrer la ministre Joëlle Milquet.

Une autre action figure à l'agenda pour mercredi, à Anvers, avant une autre le vendredi suivant à Louvain. (MUA)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés