Publicité
Publicité

Adecco, convaincue d'avoir été condamnée à tort, va en appel

La société d'intérim Adecco "prend acte" du jugement la condamnant à verser un euro symbolique à l'association SOS Racisme et à la FGTB pour pratiques de discrimination à l'embauche, et a décidé de faire appel de ce jugement, a-t-elle annoncé lundi.