Publicité

Afflux de parties civiles attendu au procès Fortis

L'enquête sur l'éventuelle diffusion d'informations trompeuses par le groupe Fortis et certains de ses dirigeants est dans sa phase finale, écrit mercredi un quotidien francophone qui précise que selon diverses sources, il semblerait que les enquêteurs, dirigés par le juge d'instruction Jeroen Burm, aient récolté des éléments solides à charge pouvant conclure à une manipulation de cours. Certains parlent même de résultats "spectaculaires et déconcertants", selon le journal.

Selon le quotidien, l'enquête est actuellement dans sa phase finale et devrait se clôturer dans quelques mois, après une commission rogatoire encore prévue à l'étranger.

Des dizaines de milliers d'actionnaires pourront dès lors bientôt se constituer partie civile dans l'espoir de percevoir un dédommagement. Face à cette perspective, les autorités judiciaires s'interrogent déjà et se demandent comment elles vont faire face au "tsunami administratif" que risque d'engendrer ce dossier, écrit encore le quotidien.

(HIE)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés