Arcelor supprime 1.700 emplois à Liège

AreclorMittal-Liège s'apprête à se séparer d'environ 1.700 travailleurs dans le bassin liégeois, écrit mercredi la presse francophone qui commente une rencontre entre syndicats et direction d'AreclorMittal-Liège tenue mardi et au cours de laquelle la direction a donné des précisions sur les mesures à prendre dans le cadre de son plan de restructuration "speed up".

"Au 1er octobre 2008, ArcelorMittal à Liège comptait 4.200 travailleurs salariés auxquels il faut ajouter environ 300 intérimaires. Il est prévu de ramener l'effectif des statutaires du groupe à environ 2.800 travailleurs. Le plan présenté mardi aux syndicats prévoit le recours à 400 travailleurs 'mobiles' en fonction de la conjoncture", explique la presse qui précise que les quelque 300 intérimaires auraient déjà quitté l'entreprise, ce qui porte à 1.700 le nombre de travailleurs qui passeraient à la trappe.

L'avenir des outils est également en danger, selon plusieurs responsables syndicaux et observateurs. Le groupe a ainsi décidé de réduire la production du HFB d'Ougrée.

Pour des raisons de liquidités, ArcelorMittal envisage par ailleurs le gel des salaires des travailleurs.

Enfin, ArcelorMittal entend réaliser son plan d'économies en un an alors qu'il était prévu de l'étaler sur deux ans. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés