Publicité

ArcelorMittal: confirmation de la fin du chaud à Liège

La direction d'ArcelorMittal a confirmé mercredi matin à Luxembourg, au sein d'un comité d'entreprise européen, la fin de la phase à chaud de Liège. Elle a confirmé que le deuxième haut-fourneau, le HFB, serait mis temporairement à l'arrêt dans le courant du mois de mai, pour une période indéterminée. La cokerie devrait poursuivre ses activités mais elles seront réduites de 50 pc. Concernant l'emploi, la direction n'a pas donné de nouveaux chiffres mais a laissé entendre qu'il faudrait encore réduire le nombre de travailleurs.

Le premier haut-fourneau, le HF6, a été mis à l'arrêt à la mi-novembre pour une durée prévue de 6 mois. Mais en février, la direction a annoncé qu'il ne serait pas relancé avant l'été. De relance il n'en est plus question actuellement. Au contraire, la direction a décidé de mettre également à l'arrêt le deuxième haut-fourneau liégeois.

Les activités du froid, qui avaient elles aussi subi des restrictions durant l'hiver, ainsi que celles des sous-traitants seront évidemment également perturbées par cette fermeture. Au niveau de l'emploi, la direction du groupe a laissé entendre que le plan Speed-up ne suffirait sans doute pas et qu'il faudrait encore aller plus loin dans les réductions d'emplois. (CLA)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés