ArcelorMittal: le segment "plat carbone" Europe au menu d'un conseil d'entreprise mercredi

Un conseil d'entreprise européen d'ArcelorMittal se tiendra le mercredi 11 juillet à Luxembourg. Si le menu de la réunion est annoncé copieux, les discussions concerneront surtout les bruits insistants faisant état d'un plan de réduction de l'emploi dans les fonctions de support de la division "aciers plats carbone".

La semaine dernière, la presse annonçait l'élaboration par le groupe sidérurgique d'un plan baptisé "Lean" ("maigre", en français, NDlR), élaboré avec les experts du consultant McKinsey et visant à alléger drastiquement les fonctions de support de ses sites "aciers plats carbone" en Europe. De sources syndicales, on disait craindre la perte d'une fonction de support sur trois. Outre Liège, un tel plan concernerait des sites en France, en Espagne et au Grand-Duché de Luxembourg.

A la demande des organisations syndicales, un point relatif au plan "Lean" figure à l'ordre du jour d'un conseil d'entreprise européen prévu mercredi dès 9h00 et qui devrait durer toute la journée. "La direction va sûrement vouloir minimiser le sujet. Mais on sait très bien que ce plan est quasi finalisé", prévoit un délégué syndical.

En septembre 2011, le géant sidérurgique avait annoncé un "Plan d'optimisation" de ses actifs visant à produire une amélioration durable de l'EBITDA de 1 milliard de dollars sur une base annuelle à la fin de 2012. C'est dans ce cadre, qu'ArcelorMittal a annoncé, entre autres, son intention de fermer la phase à chaud de Liège.

En Belgique, ArcelorMittal emploie environ 10.000 personnes, dont près de 4.000 employés et cadres. A Liège, le groupe compte environ 1.250 employés et cadres. (JAV)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés