ArcelorMittal: les travailleurs de Seraing en désaccord avec la direction

Réunis en assemblée générale jeudi matin, deux tiers des travailleurs du site de Seraing d'ArcelorMittal se sont prononcés contre les propositions de la direction. Une décision qui donne une première tendance, alors que les assemblées des autres sites liégeois du groupe se tiendront jusqu'en milieu d'après-midi.

"Les propositions issues des négociations sont insuffisantes", insiste David Camerini (CSC). "Nous ne sommes pas d'accord avec la politique d'embauche, nous sommes loin de ce que nous exigions, à savoir le passage de 300 contrats temporaires structurels en contrats à durée indéterminée. De plus, ils veulent toucher à la convention 2004, qui protège la rémunération en cas de changement de secteur, et donc à nos acquis sociaux", ajoute-t-il.

En fin de journée, les syndicats devraient tirer les conclusions des différentes assemblées générales et prendre position, en front commun. "Sauf si on n'a pas l'occasion d'en discuter et qu'on décide un arrêt de travail", prévient encore le responsable du syndicat chrétien.

Jeudi en fin de matinée, l'assemblée générale du secteur agglo-fonte était en cours.

(COR 533)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés