ArcelorMittal: poursuite des négociations à Liège

Le préavis de grève déposé par les organisations syndicales du métallurgiste ArcelorMittal à Liège est arrivé à échéance ce lundi sans effet sur le travail. "Le but du préavis était de faire pression sur la direction pour qu'elle accepte de s'asseoir à la table des négociations, et c'est ce qu'elle a fait", souligne Jordan Atanasov, président de la CSC-Metal Liège-Huy-Waremme.

Les négociations entamées en fin de semaine dernière se poursuivront donc à partir de ce mardi matin. Pour rappel, les syndicats réclament la transformation d'une série d'emplois à durée déterminée ou intérimaires en CDI. "Nous n'avons rien contre l'emploi de temporaires pour des besoins conjoncturels, mais quand un poste est structurel, il doit être en CDI", estime encore le syndicaliste.

Autre point de négociation, les syndicats demandent la prolongation d'une convention, signée en 2003 et arrivée à échéance, qui garantit aux travailleurs le maintien du salaire lors des changements de postes ou de secteur, nombreux ces dernières années, notamment lors des fermetures/relances de Haut-Fourneaux. (VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés