Publicité
Publicité

ArcelorMittal: syndicalistes chez le ministre Marcourt pour dénoncer le blocage

Une délégation d'une cinquantaine de représentants de travailleurs d'ArcelorMittal à Liège rencontreront demain/mercredi, le ministre wallon de l'Economie, Jean-Claude Marcourt, pour le sensibiliser à la problématique des négociations entre syndicats et direction qui sont actuellement bloquées, ont annoncé les syndicats mardi.

Les négociations portent notamment sur le plan d'embauche (via la transformation de CDD et de temporaires en CDI) et des aménagements en terme de conditions de travail.

Elles se déroulent difficilement et une journée de grève a été organisée le 16 septembre en signe de protestation. Les négociations ont ensuite repris mais sont de nouveau bloquées depuis le 21 septembre.

"Nous restons fermes sur nos positions. Il faut, pour pérenniser l'activité sidérurgique à Liège, que tous les travailleurs structurels temporaires soient engagés en CDI. Actuellement, la direction ne semble pas pouvoir l'accepter", a expliqué David Camerini (CSC Metal).

Les représentants des travailleurs, réunis en front commun, ont décidé d'attirer l'attention du ministre Marcourt sur la situation et le blocage. Ils souhaitent également manifester leur inquiétude sur le problème de l'entretien des outils et l'externalisation de plus en plus fréquente des missions.

Selon les syndicats, la rencontre se déroulera dans un "esprit positif", avec le but "d'informer le ministre".

Les représentants des travailleurs sont attendus à 11h00, au cabinet du ministre Marcourt, à Namur. (MDP)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés