Publicité
Publicité

BASF n'exclut pas des licenciements

BASF entend préparer ses 95.000 collaborateurs à subir des économies en raison de la crise. Des licenciements ne sont pas exclus, selon une interview du patron de BASF, Jurgen Hambrecht, publiée jeudi dans un journal allemand.