Publicité

BNP Paribas veut une part de Fortis, maintenant

Le CEO de BNP PAribas, Baudouin Prot, n'y a pas été par quatre chemins mardi soir à l'intention des autorités belges réunies en comité ministériel restreint: BNP Paribas veut obtenir dès à présent une montée substantielle dans Fortis Banque, faute de quoi le groupe menace de se retirer, selon plusieurs journaux.

"Nous commençons à nous poser des questions. Si nous ne pouvons pas monter maintenant dans le capital de Fortis Banque, nous nous retirons", a indiqué mardi soir le grand patron de BNP Paribas au gouvernement belge qui, depuis lors, négocie en ce sens avec les Français.

La direction du groupe BNP Paribas doit en effet défendre vendredi devant ses actionnaires, lors d'une assemblée générale extraordinaire, le rachat de la banque belge et l'augmentation de capital qui le rendra possible.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés