Bonus: vers une année record pour les primes à Wall Street

Les institutions financières de Wall Street s'apprêtent à verser un montant record de 144 milliards de dollars de rémunérations variables à leurs dirigeants et employés cette année, selon une étude du «Wall Street Journal» publiée mardi.

Ce chiffre record, qui porte sur les primes, bonus et autres stock-options des dirigeants et employés de Wall Street, dépasse de 4% celle versée pour l'année 2009, qui s'élevait à 139 milliards de dollars, précise le journal.

L'étude porte sur 35 institutions financières: des banques, des fonds d'investissements, des maisons de courtages et des sociétés de services financiers. Le chiffre d'affaires de 29 de ces institutions est également en hausse (3%), à 448 milliards de dollars contre 433 l'an dernier, poursuit l'étude.

En revanche, les bénéfices de ces sociétés, estimés à 61,3 milliards de dollars cette année, demeurent de 20% en deçà du record de 82 milliards de dollars établi en 2006, soit l'année précédant le début de la crise. Au total, Wall Street va verser 32% de son chiffre d'affaires à ses employés, soit le même pourcentage que l'an dernier. Ce chiffre était de 36% en 2007.

(MJN)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés