Brink's: accord entre les administrateurs provisoires et Brink's Anvers

Un accord a été trouvé lundi après-midi, sous l'égide de la présidente du tribunal de commerce de Bruxelles, entre les administrateurs provisoires de Brink's Belgium (BB) et la sprl Brink's Diamond & Jewelry Services (BDJS), ont confirmé lundi en début de soirée les administrateurs provisoires de la société de transport de fonds.

"En contrepartie de la constitution d'une garantie bancaire de paiement de 6.200.000 euros au bénéfice de BB -et de tous les intéressés à l'entreprise-, BDJS est autorisée à exploiter l'activité transférée le 3 novembre dernier, notamment le transport de biens de valeur sur, de et vers l'aéroport de Bruxelles National", explique dans un communiqué Alain Zenner, l'un des deux administrateurs provisoires, précisant que cette solution a été élaborée "à titre conservatoire".

Cet accord permet de garantir la libre disposition des diamants bloqués à l'aéroport de Bruxelles depuis le début du conflit au sein de la Brink's Belgium. Un chargement de diamants bruts d'une valeur de 200 millions de dollars, destiné au secteur diamantaire anversois, était ainsi bloqué à l'aéroport de Bruxelles.

Pour rappel, la licence de Brink's Diamond & Jewelry, société-soeur de Brink's Belgium qui assure le transport des diamants, avait été suspendue à la suite du jugement prononcé par le tribunal de commerce de Bruxelles.

(BAJ)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés