Brink's: les syndicats rencontreront les administrateurs provisoires vendredi

Les premières pistes d'avenir pour la société de transport de fonds Brink's devraient être communiquées vendredi à Ohain aux syndicats, qui restent prêts à reprendre le travail sous conditions.

"M. Delvaux et M. Zenner nous avaient annoncé que les premières pistes concrètes devraient être annoncées en fin de semaine après les analyses financières", a indiqué Roger Alho, permanent du Setca-Centre, qui se réjouit prudemment.

"On nous parle de deux repreneurs potentiels, une société de gardiennage du Groupe 4 et une autre société française. Financièrement, l'argent serait là, avec, entre autres les 8 millions d'euros dus par les clients, la valeur du bâtiment vide de Laeken de 15 millions d'euros. Nous restons donc enthousiastes mais que vont nous demander les administrateurs provisoires? ", s'interroge-t-il.

Une reprise du travail est possible mais sous conditions. "Nous sommes prêts à reprendre le travail mais sans lâcher la moindre chose: statuts employés, conventions collectives, salaires, etc. Sans cela, nous continuons le combat".

Selon le Setca, les administrateurs provisoires ont pris contact avec l'ancienne direction de la Brink's.

"Les travailleurs avaient un bon contact avec M. Bernardin, directeur des ressources humaines écarté au début du conflit. Les travailleurs ont estimé qu'ils pouvaient encore avoir une dose de confiance en lui. Nous pourrions donc le rencontrer ce vendredi. Mais, quoi qu'il en soit, sans toutes les garanties, pas question d'une quelconque reprise du travail", a conclu le permanent du Setca-Centre. (CYA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés