Brink's: Milquet demande la reprise rapide des négociations sous l'égide d'un conciliateur

La ministre de l'Emploi Joëlle Milquet, qui a reçu mardi matin les syndicats du transporteur de fonds Brink's, souhaite que les négociations reprennent le plus rapidement possible sous la houlette d'un conciliateur social. Le cabinet de la ministre avait reçu la direction de l'entreprise hier/lundi sans qu'aucun commentaire ne filtre à l'issue de la rencontre.

"Après la rencontre avec la direction ce lundi, Joëlle Milquet et son Chef de Cabinet, Peter Vansintjan, ont rencontré ce mardi les syndicats de Brink's. L'objectif de la ministre est de permettre la reprise le plus rapidement possible de négociations permettant d'arriver à un accord entre les différents partenaires", apprend-on mardi dans un communiqué.

Joëlle Milquet "a pris acte de la situation économique difficile de l'entreprise et des diverses propositions constructives et responsables des syndicats pour rencontrer les différents problèmes existants", ajoute le texte.

"En raison de la situation très sensible de ce dossier, la ministre lance un appel à la direction et aux syndicats pour que, sur la base d'un mandat de négociations élargi de la direction, ils puissent au plus tôt reprendre les négociations sous la présidence du conciliateur social en vue de trouver un réel accord pour sauver l'entreprise et le maintien des emplois et des activités en Belgique", indique encore le communiqué.

"Dans la discrétion, les contacts informels se poursuivront afin de restaurer la confiance et préparer une base de négociations nouvelles", conclut-il.

Les travailleurs de Brink's sont en grève depuis le 27 octobre dernier, en raison notamment de la volonté de la direction de fermer le site de Strépy. (LEE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés