Carrefour: la direction dénonce des "grèves sauvages"; 14 magasins fermés

La direction de Carrefour Belgique a dénoncé samedi les "grèves sauvages" qui ont touché une dizaine de magasins du groupe de distribution samedi, malgré un appel des syndicats à la suspension de la grève.

Selon un nouveau bilan de la direction de Carrefour, 14 magasins n'ont finalement pas ouvert leurs portes ce samedi. Il s'agit de 6 hypermarchés (Herstal, Ans, Belle-Ile, Boncelles, Casteau, et Haine-Saint-Pierre) et de 8 supermarchés (Ans, Bruxelles-Les Halles, Cointe, Houdeng, Jette, Liège-Blonden, Rixensart et Tilff).

Ces fermetures de magasins interviennent malgré l'appel à la suspension du mouvement de grève lancé vendredi par les syndicats à la suite d'avancées enregistrées, dans la nuit de jeudi à vendredi, dans les négociations entre les conciliateurs sociaux, la direction de Carrefour Belgium et les organisations syndicales.

Dans un communiqué, la direction de Carrefour Belgique affirme qu'elle "ne peut pas accepter ces grèves sauvages alors que la négociation poursuit son cours normal, ainsi que le non respect des règles de concertation sociale".

"Le coût considérable de ces grèves sera, d'une manière ou d'une autre, à imputer dans le budget du plan social", avertit la direction.

La direction de Carrefour Belgique estime qu'elle a "toujours plaidé pour un dialogue constructif et ouvert" et réaffirme sa volonté "de trouver une solution au travers d'un dialogue constructif". (BAJ)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés