Centre de surveillance électronique: nouvelles propositions du gouvernement

Les syndicats du personnel du Centre national de surveillance électronique (CNSE) ont rencontré mercredi la direction et des collaborateurs du ministre de la Justice, Stefaan De Clerck. Les autorités ont notamment avancé de nouvelles propositions en vue de réduire la pression du travail au sein du Centre. Le personnel s'exprimera sur ces propositions jeudi.

"Malgré le manque de personnel, la pression du cabinet est grande puisqu'il demande de mettre de plus en plus de personnes sous surveillance électronique. Nous avons l'impression que le problème de la surpopulation carcérale est reporté sur nous", estime le syndicat chrétien CSC.

Les mesures avancées mercredi en concertation avec le cabinet sont essentiellement administratives et viseraient notamment une simplification du travail. Le personnel sera invité à se prononcer sur ces mesures jeudi.

Les dizaines de condamnés qui devaient purger une peine à domicile cette semaine et devaient être mis sous surveillance électronique ne le seront certainement pas avant jeudi. Le personnel refuse en effet d'activer de nouveaux bracelets électroniques dans les conditions de travail actuelles. (TVP)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés