Congés annuels: une solution technique sans coûts supplémentaires est possible

Alors que la Commission européenne a invité jeudi la Belgique à modifier les règles en vertu desquelles les travailleurs doivent attendre plus d'un an pour prendre leurs congés annuels, la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) estime qu'une solution technique qui répond aux critiques de la Commission "est parfaitement possible sans coûts supplémentaires, ni pour les entreprises ni pour la sécurité sociale".

La FEB souligne qu'il existe une solution pour les jeunes diplômés ainsi que pour les travailleurs de plus de 50 ans qui reprennent le travail après une longue interruption.

L'organisation patronale fait également remarquer que le droit d'obtenir un pécule de vacances s'acquiert dès le premier jour de travail et qu'il est payé l'année suivante, de sorte que les travailleurs qui quittent le marché du travail bénéficient encore du pécule de vacances pour des vacances qu'ils ne prennent en réalité plus l'année suivante parce qu'ils sont, par exemple, à la pension.

Enfin, la FEB rappelle que les partenaires sociaux ont mis la question des congés annuels à l'agenda du Conseil national du travail. (VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés