Deminor assigne Fortis

Après Mischaël Modrikamen, l'association Deminor, qui affirme représenter 2.600 plaignants, a lancé mercredi, devant le tribunal de commerce de Bruxelles, une action en dommages et intérêts à l'encontre de Fortis "pour manquement aux obligations d'information qui lui incombaient en tant que société cotée". La somme réclamée est d'au moins 4 euros par action, rapportent jeudi plusieurs quotidiens.

Pour évaluer le préjudice des actionnaires, Deminor a examiné les causes de la dégringolade du cours de Bourse de Fortis à partir de l'augmentation de capital de 2007 destinée à acquérir ABN Amro.

"En retirant de cette chute boursière les mouvements dus à la conjoncture macroéconomique, on arrive à ce préjudice qui peut toutefois encore être plus élevé en fonction du moment où l'actionnaire a acquis ses titres Fortis", explique Charles Demoulin de Deminor. (VAD)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés