Des indicateurs d'espoir que "le pire est passé en zone euro"

Le gouverneur de la Banque de France Christian Noyer a fait état mardi de "tout un ensemble d'indicateurs" démontrant que la situation économique est moins mauvaise depuis avril, et alimentant l'espoir que "le pire est passé pour la zone euro".

"En France, comme dans la plupart des pays avancés, on peut s'attendre à une stabilisation d'ici la fin de l'année 2009 puis à une reprise en 2010", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Les différentes actions de politique économique menées face à la crise, commencent en effet à "porter leurs fruits", a estimé M. Noyer, membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE).

"Depuis le mois d'avril, nous avons un ensemble d'indicateurs qui nous montrent que la situation économique est moins mauvaise: les enquêtes auprès des entreprises montrent une stabilisation depuis le début du deuxième trimestre, alimentant l'espoir que le pire est passé pour la zone euro", a-t-il dit. (GFR)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés