Deux fois plus de licenciements que l'an dernier

Les annonces de licenciements collectifs ont été deux fois plus nombreuses en janvier 2010 qu'en janvier 2009, écrit samedi De Tijd qui se base sur des chiffres de la CSC. En janvier de l'an dernier, 3.482 emplois avaient été supprimés alors qu'au cours de ce mois de janvier, les restructurations annoncées portent sur 6.621 emplois.

C'est Opel qui est à l'origine des pertes les plus importantes, avec 2.603 emplois directs de perdus, selon les calculs du syndicat et autant d'emplois en moins chez les fournisseurs du constructeur automobile. La liste comporte aussi 303 emplois de perdus chez AB InBev.

(Frank May)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés