Publicité

Dexia se réorganise: des emplois à la trappe

Confrontée à une concurrence accrue et à une stagnation de ses revenus, la banque Dexia a mis sur pied un plan de réorganisation, approuvé jeudi par les syndicats, prévoyant la spécialisation du personnel des agences, un fonctionnement des agence en conglomérat (cluster), des fusions entre agences, des replacements du personnel mais aussi une trentaine de pertes d'emplois, indique un quotidien lundi.

Le plan de réorganisation, imaginé avant la crise, a été approuvé jeudi par les délégations syndicales, précise le journal.

A la suite de fusions antérieures, Dexia dispose d'un réseau d'agences comptant un réseau salarié (ex-Bacob) et un réseau indépendant (avec un statut de sociétés coopératives à responsabilité limitée). Or, juridiquement, un employé de Dexia travaillant pour une agence bancaire de la première catégorie ne peut être recasé dans une agence de la deuxième catégorie.

Dans le cadre du plan, si le personnel du réseau salarié pourra être recasé dans d'autres succursales au sein de Dexia, le personnel des agences indépendantes ne retrouvera pas nécessairement sa place ailleurs, écrit le quotidien qui précise qu'à ce stade, il semble qu'une trentaine de personnes soient concernées, sans compter le personnel qui n'aura plus le temps ou la volonté de se spécialiser. (CYA)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés