Publicité

Echec des négociations chez UCB Braine-L'Alleud

Les négociations entamées jeudi entre la direction d'UCB et les représentants des travailleurs du site de Braine-L'Alleud (Brabant wallon) se sont clôturées par un échec à 1 heure dans la nuit de jeudi à vendredi, a indiqué La Première dans son journal vendredi matin.

En préalable à toute discussion, la direction du groupe UCB avait exigé que les grévistes laissent entrer les employés qui se rendaient au travail sur le site. La direction menaçait de réclamer aux grévistes de lourdes astreintes financières s'ils ne laissaient pas les employés accéder à leur poste de travail.

Après une grève générale mercredi, une partie du personnel a installé des barrages filtrants jeudi à l'entrée de l'usine.

L'objectif du mouvement est de faire pression sur la direction d'UCB dans le cadre des négociations sur l'indemnisation du plan social annoncé par le groupe (425 emplois menacés).

Une assemblée générale du personnel est prévue vendredi matin afin que les syndicats puissent faire état de la situation aux autres travailleurs. Après l'échec des négociations, d'autres actions syndicales sont envisageables. (NLE)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés