Fermeture Opel Anvers: les syndicats menacent de faire des grèves européennes

Les syndicats d'Opel Anvers menacent de faire des grèves dans tous les sites européens d'Opel, à partir de lundi, si le patron de GM, Nick Reilly, ne redémarre pas les négociations avec de possibles repreneurs.

Selon Rudi Kennes de la FGTB, les actions pourront être des réunions d'information ou encore des arrêts de travail dans toutes les usines européennes.

Une délégation du conseil d'entreprise européen rencontre vendredi Nick Reilly. "Nous lui demanderons de reprendre les négociations immédiatement", a expliqué M. Kennes. Une concertation syndicale est prévue vendredi après-midi.

"Nous avons discuté mercredi avec deux candidats. Le candidat américain a déclaré jeudi qu'il était hors course. Le candidat chinois a un business plan. Ils veulent être clients et construire 150.000 Astra à Anvers mais GM doit donner son autorisation", a expliqué le syndicaliste.

(DEF)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés