Publicité

Fortis: AG rejette les transactions soumises à son vote

Les actionnaires de Fortis, réunis en assemblée générale ce mercredi à Bruxelles, ont rejeté tant la cession des actifs de Fortis Bank Nederland à l'Etat néerlandais que la nationalisation des activités bancaires belges.

La cession des actifs néerlandais a été rejetée à 57 pc des votes exprimés.

La vente de 50 pc + 1 action de Fortis Banque SA/NV à la Société fédérale de Participations et d'Investissement (SFPI), le bras financier de l'Etat belge, a quant à elle été rejetée à 50,26 pc des voix.

Enfin, le vote sur le "deal" négocié avec BNP Paribas, à savoir la cession de 10 pc des activités belges d'assurances au groupe bancaire français, n'a pas eu lieu. Le deuxième point soumis au vote ayant été rejeté, "il n'y a pas lieu de voter sur le troisième point", a précisé Jan-Michiel Hessels, président du conseil d'administration de Fortis SA.

Au terme de ces votes attendus, l'assemblée générale doit encore se prononcer sur la nomination des administrateurs, dont 3 - Ludwig Criel, Guy de Selliers de Moranville et Philippe Casier -, ont retiré leur candidature. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés